05 mars 2014

Interpellation concernant l’achat groupé d’énergie.

Le poids de l'énergie dans la facture des ménages continue de grimper. Le scandale récent autour de la surfacturation de gaz sur le marché belge comme façon d'éluder l'impôt par GDF- Suez, couplée à l'initiative de la Ville de Bruxelles, m'a amené à interpeller le Collège sur la possibilité de mettre en oeuvre des achats d'énergie groupés sur Koekelberg. La réponse de M. De Keym est assez déroutante: "Koekelberg le fait déjà pour les bâtiments publics avec les communes de la zone de police. Nous verrons à l'échéance du contrat en cours, dans 5 ans, s'il y a une volonté d'avancer avec ces partenaires vers un élargissement aux privés". Et en attendant? Et bien, les koekelbergeois pourront toujours se tourner vers Test-Achats ou d'autres acteurs de ce genre. Pas question de faire la promotion de l'action engagée par la Ville de Bruxelles, qui est pourtant ouverte à tous les habitants de la Région qui souhaiteraient s'y joindre... Je déposerai une motion pour faire acter ce refus par la majorité communale lors du prochain Conseil.



Monsieur le Bourgmestre,

La libéralisation du marché de l’énergie devait être, pour les consommateurs, l’occasion de réaliser des économies substantielles en faisant jouer la concurrence entre les différents fournisseurs de gaz et d’électricité.

Malheureusement, comme c’est souvent le cas en la matière, la promesse a tardé à se réaliser, la plupart des consommateurs individuels n’étant pas en mesure de faire jouer la concurrence à leur profit. Un ménage seul ne pese pas grand-chose face aux producteurs et sa marge de manœuvre se limite à faire un choix entre les différentes offres qui lui sont faites. Si le marché a été libéralisé, la demande reste, pour sa part, largement captive.

Pour renforcer le poids des consommateurs dans la fixation des prix, ce sont d’abord des associations comme test-achats qui se sont lancées dans le projet de regrouper la demande de manière à mettre réellement les différents opérateurs en concurrence. Elles ont ensuite été rejointes par des collectivités territoriales, que ce soit au niveau de la province (comme dans le Brabant Wallon) ou de la commune comme à Namur ou à Soignies. Opérations qui ont amené des résultats réels, puisque la facture des participants à l’opération à été diminuée parfois jusque 26% ! Dans la période difficile que traverse les ménages, et si on veut bien se souvenir que les factures d’énergie pèsent particulièrement lourd dans leur budget, c’est loin d’être négligeable.

Plus récemment, c’est la Ville de Bruxelles qui, à l’initiative de l’Echevin El Khtibi, a pris l’initiative de lancer un achat groupé d’énergie pour ses habitants. Renseignements pris, cette opération n’est pas limitée aux citoyens domiciliés sur le territoire de la Ville.

Monsieur le Bourgmestre,


-          Suivant l’exemple de la Ville de Bruxelles, Koekelberg compte-t-elle lancer une opération d’achat groupé d’énergie pour ses habitants ?
-          Si ce n’est pas le cas, comptez-vous mettre en œuvre tous les moyens de communications nécessaires pour encourager les citoyens de Koekelberg à participer à l’opération menée par la Ville de Bruxelles ? Si oui, lesquels en particulier ?
 

Aucun commentaire: