10 octobre 2006

Merci à tous!

Et voila camarades, c'est terminé pour cette année. Et nous n'avons pas à rougir du résultat: 142 voix, pour une première candidature, et à la 26è place, c'est tout à fait présentable!

Merci à tous, donc, pour votre temps, votre engagement, votre patience parfois, votre confiance et, finalement, votre vote! Je ne suis pas élu et la déception est grande de voir que le PS Ixellois a pris la décision de ne pas reconduire une majorité Olivier (pour info, les jeunes socialistes se sont opposés à l'accord de majorité MR-PS en comité de la section), c'est vrai. Mais on ne peut que se réjouir du score de la liste PS. Et, pour tous les militants qui défendent un projet radical à gauche, le combat continue!

Je posterai un peu plus tard mon analyse de la situation àç Ixelles et des résultats globaux de ces élections communales. Restez à l'écoute ;)

5 commentaires:

oli a dit…

oui 142 voix c'est un bon résultat...bravo !
Quel gachis pour l'Olivier....ici et ailleurs

Philippe Dellis a dit…

Bonjour Brian,

Finalement en votant "rouge" les citoyens ont voté bleu! c'est bien triste.
Le vote utile était donc ECOLO.

Merci pour ton oppisition à l'accord PS-MR et félicitation pour ton résultat.

Rémi Bazillier a dit…

Bravo à toi Brian!
amitiés,
R

Brian Booth a dit…

Bonjour Philippe,

Félicitations à toi aussi, je vois que nous ne sommes séparés que d'une seule voix!

Cela dit, comme tu peux t'en douter je ne partage pas ton avis sur "Ecolo, le vote utile". Et, sur ce coup là, je crois que les électeurs Schaerbeekois doivent être plutôt d'accord avec moi.

A Ixelles, en particulier, un PS arrivant devant les verts aurait été d'autant plus enclin à reconduire une majorité. Ajoutons à ça le coté limite psycho-rigide de certains en négociations... les partisans du front des progressistes au PS ne se sont clairement pas vu faciliter la tâche!

Nico a dit…

Félicitation à toi Brian. J'attends avec impatience la suite de tes analyses. Les médias français s'en tiennent pour l'instant à une analyse centrée sur l'augmentation de l'extrême droite, ce qui semble assez simplificateur.